Semaine Agriculture Française SIA CENECA

Salon International de l’Agriculture : une fois n’est pas coutume, rendez-vous en mai 2021 !

Publié le

Cette année, pas de Salon International de l’Agriculture entre le 27 février et le 7 mars, mais une célébration de l’agriculture au mois de mai avec la Semaine de l’agriculture française.

Du 13 au 24 mai, le Salon International de l’Agriculture et le Concours Général Agricole, copropriété du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Ceneca, mettront en avant sous la bannière Semaine de l’agriculture française tous les événements qui se tiendront à travers la France métropolitaine et d’Outremer pour célébrer l’agriculture : marchés de producteurs, visites de ferme, rencontres avec les agriculteurs mais aussi initiatives digitales (lives, conférences en ligne, vidéos pédagogiques ….). « En cette année si particulière, nous avons décidé de maintenir la mise en valeur de l’agriculture que représente habituellement le Salon. Certes la forme n’est pas la même, mais le fond est identique : faire une large place dans l’actualité à l’agriculture et surtout à tous ceux qui la font, permettre aux agriculteurs et aux consommateurs de se rencontrer et créer les conditions du dialogue. » précise Jean-Luc Poulain, Président du Salon International de l’Agriculture.

Une identité visuelle symbole du savoir-faire français
Un dispositif de communication permettra de valoriser l’ensemble des initiatives labellisées qui pourront utiliser le logo et le visuel créés pour l’occasion. Un repère pour les consommateurs-citoyens qui pourront les trouver répertoriées sur une plateforme en ligne, www.semainedelagri.fr, accessible à partir du mois d’avril.

Top départ de la Semaine de l’agriculture française à Tours avec la finale des produits et vins du Concours Général Agricole.

La Semaine de l’agriculture française s’ouvrira le 13 mai à Tours, avec l’organisation de la première des 4 finales du Concours Général Agricole des Produits et Vins et se clôturera le 24 mai à Montpellier par la dernière finale. Entre temps, les produits et les vins auront aussi été dégustés et jugés à Châlons en Champagne et Angoulême. « Il est important, particulièrement cette année, de tenir le Concours Général Agricole des Produits et des Vins, car il est un atout important dans la reconnaissance du travail des producteurs. Et dans le contexte actuel, cette valorisation contribue à garantir la pérennité de dizaines d’entreprises de production françaises. Le Concours des Pratiques Agroécologiques et le Trophée International des Lycées sont également maintenus car ils incarnent l'avenir et l'évolution du monde agricole » souligne Olivier Alleman, Commissaire Général du CGA.

Les 14 et 15 mai, se tiendra un marché de producteurs à Paris, Port de Solférino.

Et tout au long de la semaine, dans toutes les régions de France, les nombreux événements de ceux qui souhaitent faire vivre autrement le Salon, son ambiance et ses messages. « Dans le respect des valeurs fondamentales du Salon ; l’échange et la pédagogie, ces événements organisés par tous les acteurs qui font le Salon -les éleveurs, les chambres d’agriculture, les interprofessions ou des marques …- permettront à l’agriculture d’aller à la rencontre de tous au travers des territoires » résume Valérie Le Roy, Directrice du Salon International de l’Agriculture.

Consulter le communiqué de presse