Presse Salon

Problématiques environnementales : 1 vacancier sur 3 a changé ses habitudes de voyage

Publié le

Face aux problématiques environnementales, les Franciliens agissent petit à petit à leur niveau. Ainsi, 1 vacancier sur 3 avoue avoir changé ses habitudes de voyages tant dans le choix de l’hébergement, du transport que dans les activités pratiquées.

Face aux problématiques environnementales, les Franciliens agissent petit à petit à leur niveau. Ainsi, 1 vacancier sur 3 avoue avoir changé ses habitudes de voyages tant dans le choix de l’hébergement, du transport que dans les activités pratiquées.
61 % des répondants considèrent ainsi la dimension éco-responsable de leur hébergement comme un critère important dans leur choix. Les activités choisies sont également simples et peu émettrices de CO2. Ils font également le choix de moins utiliser l’avion au profit du train ou de la voiture.

C’est ce qui ressort de l’analyse des réponses de 1619 Franciliens à propos de leurs souhaits et leurs envies pour l’été 2020. Si 53 % n’ont pas encore défini leur date de départ, ils sont toutefois ¼ à prévoir de partir en juin ou en septembre. C’est maintenant, entre janvier et mars qu’ils vont commencer à se renseigner sur les destinations potentielles et / ou préparer leur itinéraire. Avec ses 500 destinations représentées, le Salon Mondial du tourisme qui se tiendra du 12 au 15 mars 2020, à Paris Expo Porte de Versailles, tombera à point nommé pour valider voire acheter son séjour.

Comme la plupart des Français, les Franciliens partiront majoritairement pendant 2 semaines (47 %). Ayant plus de facilités pour se déplacer où ils le souhaitent, ils privilégient des départs vers l’étranger (70 %) contre 30 % en France. De fait, pour leurs congés 70 % (vs 77 %) utiliseront soit l’avion, soit leur voiture (33 % vs 24 %), soit le train (24 % vs 19 %).
>> Sauf mention contraire, les pourcentages s’entendent ainsi 2020 vs 2019.

ÇA BOUGE SUR LES DESTINATIONS !

En France, les régions Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et Bretagne conservent leur place en tête du classement, respectivement 32 % et 31 % (identique à 2019). L’Occitanie a la cote en 2020 et prend la 3e place avec 26 % (vs 18 %).
Parmi les autres progressions notoires, la Normandie gagne une place avec 16 % d’intentions de départ (vs 9 %) et les Pays de la Loire (15 % vs 10 %) ce qui ne l’empêche pas de perdre une place au classement général.

Pour l’international, l’Europe continue de gagner du terrain et campe toujours à la première place avec 31 % (vs 28 %). L’Asie gagne 1 point (25 % vs 24 %). Ces progressions se confirment dans le TOP 5 des pays les plus recherchés en 2020 : Espagne, Japon, Grèce, Italie et Thaïlande.

Dans le détail pour l’Europe : l’Espagne atteint la première place (29 % vs 21 %), suivie de la Grèce (24 % vs 26 %), de l’Italie (21 % vs 20 %) qui conserve sa 3e place et du Portugal (17 % comme en 2019).

En Asie, le Japon continue sa progression (32 % vs 30 %). La Thaïlande conserve sa seconde place (22 % comme en 2019), suivie du Vietnam (19 % idem en 2019) et de l’Indonésie (15 % vs 12 %) qui gagnent tous deux 1 place. La Chine fait son entrée au classement à la 5e place (14 % vs 12 %).

Sur les autres continents, en Afrique (8 % des intentions vs 10 %), l’Afrique du Sud qui se positionne à la première place (26 % vs 19 %) confirme son attrait, suivie de Madagascar (16 % vs 11 %) qui entre dans le classement, tout comme le Cap Vert (16 % vs 11 %).

En Amérique du Nord (12 % des intentions vs 14 %), les Etats-Unis enregistrent une belle progression (94 % vs 80 %).

En Amérique Centrale (4 % vs 4 %), le classement est quasiment le même qu’en 2019, avec le Costa Rica (84 % vs 77 %), suivi du Mexique (58 % vs 53 %) mais avec l’entrée du Panama (30 % vs 10 %).

En Amérique du Sud, bien qu’en léger recul, l’Argentine conserve sa place de leader (43 % vs 46 %) suivie du Pérou qui gagne 2 places (39 % vs 24 %) et se positionne devant le Brésil (32 % vs 35 %) et le Chili (30 % vs 25 %). A la 5e place, la Colombie séduit les voyageurs en 2020 (22 % vs 17 %).

En Océanie, la Polynésie française gagne deux places et prend ainsi la tête avec 58 % d’intentions (vs 34 %). Bien qu’en léger recul, l’Australie se positionne à la seconde place (49 % vs 54 %), suivie de la Nouvelle-Zélande (40 % vs 55 %). La Nouvelle Calédonie fait une jolie progression dans les intentions (25 % vs 19 %).

UN BUDGET VACANCES QUI AUGMENTE EN 2020

Plus de la moitié des répondants (53 %) considèrent le prix comme un critère important dans le choix de leurs vacances. Leur enveloppe (hébergement et transport) augmente en 2020 pour se situer entre 1001 et 2000 euros (42 % vs 41 %). 22 % (vs 18 %) ont une enveloppe supérieure à 2000 euros. Près d’un tiers se décident en fonction de la richesse culturelle (30 %). Devançant le confort et le bien-être (22 %), les conditions climatiques sont pour près d’un quart des répondants un facteur incontournable.

Pour leur hébergement, prix, situation géographique et confort seront bien évidemment déterminants pour les Franciliens. Ils privilégient l’hôtel (67 % vs 74 %) ou la location (par une agence ou un particulier) (34 % vs 28 %). Un quart aiment toujours partir chez l’habitant, en chambre ou maison d’hôtes ou en gîte. Leur choix s’effectuera aussi en fonction des activités à pratiquer aux alentours (78 %). Ils sont aussi sensibles aux labels (72 %) et aux étoiles, notation et avis des voyageurs (75 %).

CULTURE, PLAGE ET BALADE EN VILLE : LE TRIO GAGNANT DES ACTIVITES

Pour plus de la moitié des répondants, le trio gagnant est activités culturelles (55 %), plage (53 %) et balade en ville et shopping (51 %). Les Franciliens demeurent sensibles à la nature soit dans son observation (48 %) ou en visitant un parc national ou une réserve naturelle (42 %).

LES FRANCILIENS SONT-ILS RANDONNEURS ?

Le Salon Mondial du tourisme se tenant conjointement au salon Destinations Nature qui réunit des offres de randonnées et d’activités nature, il était tentant de leur demander leurs avis sur cette activité. Ils sont ainsi 83 % à apprécier réaliser une randonnée ou de petites balades durant leurs congés. Pour 86 % d’entre eux, c’est l’occasion de découvrir une destination et ses paysages, et pour 46 % d’être en contact avec la nature. Près d’1/3 pratique cette activité pour se maintenir en forme (30 %) et 10 % pour se surpasser !

INFORMATIONS PRATIQUES

Du jeudi 12 au dimanche 15 mars 2020
10h à 19h sans interruption – fermeture à 18h le dimanche 15 mars

A Paris Expo Porte de Versailles – Pavillon 4

Tarifs : 12 euros sur place et 10 € en prévente - entrée gratuite pour
les enfants de moins de 18 ans.
www.salons-du-tourisme.com/Paris

Télécharger PDF