Talents - Mars 2016

« Cocktail de networking », « instants de networking », “faire du networking” on y parle réseau, relation, rencontre oui mais bon, comment s’y prend-on ?

Qu’est-ce que le networking ?

Le networking ou réseautage est un moyen de se créer des relations professionnelles pour trouver un emploi, des clients ou des prestataires.

[KEY WORDS] partage, confiance et entraide.

Ce réseau peut commencer par vos proches (famille, amis, voisins…), vos collègues de travail, vos rencontres sur des salons – lors de conférence et s’étendre aux réseaux sociaux (Linkedin & Viadéo pour n’en citer que deux).

Une seule règle est de rigueur : tout est basé sur l’échange. En effet, si vos contacts peuvent vous être utiles, vous devez également les aider à atteindre leurs objectifs.

[IDEE RECUE] Le networking ne repose pas que sur votre CV, votre profession (actuelle ou passée). C’est également un très bon moyen pour les employeurs / les clients de vous voir évoluer en public, jauger votre personnalité, apprécier vos centres d’intérêt bref … votre personnalité.

Comment s’y prendre ?

Votre réseau vous permet non seulement d’entretenir une certaine connaissance du monde de l’entreprise, de son évolution et de ses perspectives, mais aussi de vous tenir informé des dernières tendances de votre secteur. Il ne faut pas hésiter à participer à ces échanges d’informations : ces interventions peuvent ouvrir le champ des possibles de l’un de vos contacts (et vice versa), montrer vos intérêts à vos contacts, et pourquoi pas vous positionner en tant qu’expert. Un excellent moyen de se faire repérer, si vos apparitions et/ou contributions sont régulières et pertinentes !

[IDEE RECUE] Le networking n’est pas l’affaire d’orateur. Etre à l’écoute des autres est une qualité appréciée. Une bonne façon également de rentrer en contact au lieu de vanter son CV, sa société ou ses services.

Pour ne pas être pris au dépourvu préparer en amont votre « présentation » pour expliquer brièvement votre parcours ou bien votre poste actuel ou encore votre société (et ses services). Ainsi vous serez toujours à l’aise avec l’introduction. Attention les 5 premières minutes sont importantes, ne les loupez pas !

Le networking digital

Oui, c’est possible ! Toujours basé sur les 3 piliers (partage, confiance et entraide), ce type de networking se met en place sur les RS, les blogs, les commentaires d’articles / de posts …

Suivez les marques ou les personnes qui vous intéresse (personnellement et/ou professionnellement), suivez les médias (radio, presse, blog …) et abonnez-vous à des newsletters selon vos activités professionnelles, votre secteur mais aussi vos passions.

[KEY WORDS] Profil digital tenu à jour, photo de bonne qualité et sobre, parcours et réalisations renseignées.

N’hésitez pas à donner votre avis, à partager, à diffuser des informations en mentionnant celles et ceux que vous suivez pour interagir.

Proposer votre aide lorsque c’est possible et demandez-en (diffusion d’une offre, demande de mise en relation, aide sur une problématique ou pour rentrer en contact avec quelqu’un). Quand vous vous sentirez prêt, vous pouvez également publier des billets (post sur Linkedin, publication sur Pulse ou pourquoi pas articles sur votre blog). Attention ces derniers reflètent votre image et méritent d’être travaillés. Quitte à en publier moins fréquemment, privilégiez les articles mettant réellement en valeur votre savoir-faire (personnel ou professionnel).

On ne saura trop vous conseiller de bien régler vos paramètres de confidentialité ceci afin que votre image, votre réputation soit uniquement celle que vous avez envie de diffuser (que vous assumerez face à votre employeur – actuel ou futur).

Préparer son moment de networking

Une tenue adéquate : c’est-à-dire une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise, à votre avantage tout en restant confortable (inutile d’être contrits ou serrés durant toute la soirée).

La consultation de la liste des participants : disponible sur le site ou diffusée via une plateforme dédiée, elle va vous permettre de cibler vos interlocuteurs et pourquoi pas d’étudier en amont les connecteurs possibles (des personnes présentes et dans votre réseau).

Les cartes de visite : inconcevable de les oublier (qu’elles soient papier ou digitales). Si l’organisation vous propose une application, prenez autant de soin à inscrire votre profil que celui que vous avez pris à construire votre image sur les réseaux sociaux. N’échangez la carte de visite que lorsqu’il y a intérêt et approbation de votre interlocuteur (forcez n’amène jamais à rien !).

[IDEE RECUE] Avoir un stylo sur soi peut toujours aider quelqu’un et ainsi, créer du lien.

Votre smartphone : si votre approche est concluante, prévenez votre interlocuteur que vous allez le demander en contact sur Linkedin (ou autre). Il ne sera ainsi pas surpris par la suite.

[KEY WORD] sobriété, élégance et modération dans votre consommation, vos prises de parole et votre comportement.

Si vous vous posez encore des questions sur la façon de networker, demandez-vous ce que vous aimez ou détestez lorsqu’on vous aborde en cocktail, durant des événements … et vous trouverez des éléments de réponse.

Pour aller plus loin :

Compétences oratoires 

Comment networker lorsqu'on est timide? 

Articles similaires

Les réunions, comment ne pas en faire trop et comment les rendre plus efficaces ? Le...

Travailler votre « personal branding* » !(* action de développer sa marque personnelle)

Dans toute organisation, le changement provoque des réactions favorables et des réactions de...