Talents - Janvier 2016

Equilibre vie pro / vie perso: comment laisser sa juste place au travail?

Notre cerveau, machine extraordinaire cognitive et émotionnelle, est capable de multiplicité d’activités. Ainsi, nous pouvons réaliser plusieurs choses dans des domaines variés sans pour autant être LE spécialiste.

Cet avantage cache un concept dont chacun devra s’affranchir : nous ne pourrons réaliser toutes ces choses parfaitement.

En effet, comment être un chef en cuisine, un parfait parent et un exemplaire chef d’entreprise (exemple poussé à l’extrême) ? Une vidéo pour faire réfléchir (contenu en anglais): cliquer sur l'image.

 

Apprendre à gérer son temps

La notion de temps de travail a été chamboulée par le numérique et les nouvelles technologies : l’avènement et le déploiement des solutions de mobilité (tablettes, smartphones) ont largement brouillé la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

Il est difficile de dire si le sujet relève davantage du rôle de l’employeur ou de celui du salarié : savoir se déconnecter est une compétence qui se construit individuellement tout en étant soutenu au niveau de l’entreprise.

Parce qu’au final, qu’est-ce qui est en jeu ?

Le Blurring (effacement progressif de la frontière entre vie professionnelle et vie privée) :

  • 78% des managers sont sollicités par leur travail (en dehors de leurs horaires professionnels)
  • 81% des manager sont amenés à régler des problèmes personnels pendant leurs heures de travail

(image cliquable pour accéder à l'infographie): 

L’apparition d’un terme en est le témoin BYOD (Bring Your Own Device) : ce sont au moins 75% des cadres et 40% des salariés qui reconnaissent utiliser leur matériel informatique en dehors de leur temps de travail. Or, plusieurs l’affirment : une connexion permanente est un facteur de stress. Ne l’oublions pas, l’addiction à la connexion permanente relève de la pathologie !

Savoir s’accorder du temps est un bon moyen d’être mieux dans sa vie et donc (pour les irréductibles) plus performant au travail. De plus en plus de cadres font appel à des coachs pour revoir leurs priorités et trouver des moyens d’articuler vie professionnelle et vie privée. En parallèle de plus en plus d’entreprises sont conscientes du rôle du bien-être dans la performance de leurs salariés.

Alors quelques clés ?

  • Une dose de positivisme consiste à lister tout ce qu’on a fait et tenir à jour une liste des tâches les plus importantes à réaliser (éviter la liste stressante de tout ce qui reste à faire, dans les moindres détails).
  • S’accorder un sas de décompression : lire pendant les transports, 5 min pour inspirer/souffler profondément, quitter ses affaires et passer à une autre tenue …
  • Couper son téléphone et planifier ses temps libres, ses week-ends, ses vacances
  • Renouer avec des plaisirs simples (et si possible non technologiques)

Et chez Comexposium ?

Rappelons-le, il existe des règles de fonctionnement collectif assez simples et qui organisent le temps de travail et le droit à la déconnexion. Extraits :

Il n’est pas possible de travailler plus de 6 jours consécutifs par semaine.
Le dimanche est un jour non travaillé sauf exception du fait de notre activité (opérations de montage / démontage, présence exceptionnelle pendant le salon).
Chaque manager, chaque salarié doit respecter le temps de déconnexion de tout le monde.
Les réunions doivent se tenir dans la tranche horaire 9H-18H et éviter de commencer à 18H.

Et vous quels sont vos clés pour bien vous déconnecter? Quelles sont vos méthodes pour profiter du temps hors du bureau?